Le bourguignon que je suis, né en 71 et élevé en modeste mais néanmoins très enrichissante famille italienne, ne s'est pas laissé intimider par toutes ces avancées technologiques, que ce soit en électronique comme en informatique et ce, malgré une sortie de l'enseignement assez précoce.
   Documentation, compréhension, essais auront été mes clefs pour l'autodidactie, depuis 1986 sur MO5 et Commodore 64.    Puis, avec l'arrivée du Commodore Amiga 500 et un prix relativement accessible, les prouesses techniques et graphiques de cette machine m'ont poussé a vouloir en apprendre davantage.
   Graphisme en ILBM 8 et 16 bits à 65536 couleurs, musique en 16 bits stéréo en tracker, programmation en assembleur 68k, blitzbasic puis en C, je n'ai pas ménagé mes machines qui ont grandi mon parc informatique, Amiga 600 puis HD, Amiga 2000 HD, Amiga 1200 puis HD et en tour perso pour finir, Amiga 4000 tour.
   L'Amiga 1200 tour m'a fait découvrir le html avec les cdroms de distribution libre puis, avec l'achat de mon premier "vrai" pc (ne comptons pas les 286, 386, 486...) en Pentium 200MMX qui s'est vu greffé un modem Suprafax 14400 bauds, un must à l'époque, m'ayant permis de me connecter à mon fournisseur Internet, le premier en Bourgogne à ce moment, et de commencer à développer des petits sites web innocents.
   Et, jusqu'à aujourd'hui où j'ai toujours suivi l'évolution graphique et de langage, je code désormais en PHP (avec ASP en premier langage il y a fort, fort longtemps...), HTML5 (tout doux) et CSS. Programmation sans prétention en C pour les microcontrolleurs PIC puis, désormais, ATMEGA pour Arduino.
   Donc, liaison de l'électronique avec langage embarqué et l'informatique.
   Ce qui m'eu permis de développer quelques projets persos, tels réplique du rover Sojourner, station météo liée à mon installation PV supervisés en domotique, drône quadricopter, caméra PTZ homemade autonome controllée par page web, gestion d'une monture de télescope EQ3-2 150/1000 avec caméra homemade refroidie en Peltier, sans compter d'autres petits projets ça et là.
   La découverte de la photo en reflex numérique et, par la même, l'astrophoto où les possibilités sont infinies tel le monde l'est lui même...
   A 42 ans aujourd'hui, marié et trois enfants, vivants au vert, j'aspire à poursuivre mes loisirs avec le milieu pro mais, demain n'est pas encore là.
   Pour le moment, continuons à découvrir, tester, apprécier.